!

!

samedi 30 janvier 2016

LE FRENE

LE FRENE  fraxinus excelsior
                   Frêne élevé, grand frêne, quinquina d’Europe, fresne ou fraine
                  Famille des oléacées (comme l’olivier, le forsythia, le lilas, le jasmin d’hiver, le troëne)

Le frêne est une essence ligneuse bien présente dans nos forêts européennes. Il aime l’humidité et se retrouve souvent en compagnie des peupliers, des ormes, des aulnes et autres espèces vivant près de l’eau. Il s’adapte très bien et est capable de s’acclimater sur des sols rocheux.

Sa croissance est vigoureuse et son bois est de très bonne qualité.

La mythologie germanique et scandinave lui réserve une place de choix ! D’une solidité puissante, il est le lien entre trois niveaux du cosmos et correspond à l’arbre cheval d’Odin, dieu de la guerre.

Les grecs retiennent l’aspect cosmique du frêne et le considèrent également comme l’arbre de Poséidon car il sauve les marins et prévient les naufrages.

Les irlandais et les gallois réalisaient les quilles des bateaux et les rames avec le bois de frêne.

Habitat : Europe sauf méditerranée.
                 Bois frais, ravins, sols fertiles, jusqu’à 1400 m.

Identification : arbre haut de 20 à 40 m.
Tronc : droit, écorce lisse jeune, devenant crevassée, gris cendré
Cime : aérée, large chez les arbres isolés, étroite et haute dans un peuplement groupé.
Rameaux : gris, ovales, glabres, portant des bourgeons noirs veloutés, gros, opposés.
Feuilles : pétiolées, imparipennées à 7-15 folioles sessiles vert foncé dessus, plus pâles et légèrement pubescents dessous, ovales, dentées.
Feuilles caduques et opposées ; elles apparaissent après les fleurs.
Fleurs : brunâtres, (avril, mai) en pannicules, réduites à 1 stigmate et 2 étamines.
Fruits : samares simples, ailées. Ils persistent longtemps sur l’arbre. Ils se forment très tôt après la fécondation, en faisceaux pendants.
Racine : pivotante, robuste.



Principaux caractères d’identification :
Bourgeons noirs opposés, tronc bien droit.
Parties utilisées :
Semences, feuilles (fin juin, quand elles sont jeunes), sève, écorce de rameaux de 2 à 3 ans (récoltés en avril).
Constituants :
Glucosides, sucres résine, acide malique, vitamines C et P, tanin, sels minéraux.
Propriétés :
Astringent, diurétique, laxatif, sudorifique, tonique, antioxydant, anti-inflammatoire, plante amie des articulations car les composants contenus dans les feuilles aident à garder souplesse et mobilité des articulations.
Autres usages :
Bois de grande valeur, très élastique, s’utilise pour instruments de gym, raquettes de tennis, ébénisterie, meubles (variété olivâtre ou rose), carrosserie, charronnerie (timons, brancards), manches d’outils, construction aéronautique, et très bon bois de chauffage.

Exigences :
Le frêne résiste bien au froid mais est sensible aux gelées tardives. Il demande un sol frais et profond.
Il atteint ses plus belles dimensions dans les prairies et le long des ruisseaux. Il préfère les vallons, les pentes, les vallées fraîches.

Quelques recettes ici.

Voilà encore une découverte intéressante qui peut nous aider à mieux vivre. 
Durant les semaines à venir, profitez des produits de saison : chicons, panais, topinambours, radis noirs, persil tubéreux… pour les légumes racines.
Profitez des oranges et des citrons qui sont délicieux et si vous pouvez vous procurer des fruits non traités, conservez les zestes pour les confire et les utiliser plus tard en pâtisserie.
Si vous souhaitez l’une ou l’autre recette, n’hésitez pas à m’en faire la demande via mon adresse mail et c’est avec grand plaisir que j’y répondrai.

A très bientôt pour d’autres découvertes et vivement le retour de mars pour reprendre nos sorties. 
La première date vous sera communiquée dans le prochain bulletin découverte. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire