!

Les recettes de marraine Bobette : les NOIX.

QUELQUES RECETTES :

Biscuits aux noix, thym et romarin. (40 biscuits environ)

50 g de parmesan (bloc que vous râpez finement)
100 g de noix concassées
350 g de farine
1 c à s de miel liquide
3 c à s d'huile d'olive
1 c à c de romarin séché
1 c à c de thym séché
1 c à c de gros sel marin
½ c à c de poivre de Cayenne
½ c à c de poivre noir
2 dl d'eau

Mélanger la farine, les noix, le parmesan râpé et les épices.
Mélanger l'eau, l'huile et le miel et l'incorporer à la farine.
Pétrir pour obtenir une pâte homogène.
Rouler la pâte en forme de boudin et emballez-la dans un film fraîcheur.
Placer 1 heure au frigo.
Préchauffer le four à 180°.
Couper la pâte en tranches de 1 cm d'épaisseur et les répartir sur une plaque de four recouverte de papier cuisson.
Cuire 15 à 18 minutes.
Sortir du four et laisser refroidir.

Tourte aux pommes et aux noix.

Pour la pâte :

250 g de farine

2 œufs (dont 1 pour dorer la tourte)

1 pincée de sel et de bicarbonate

125 g de beurre à température ambiante

125 g de sucre en poudre


Pour la garniture :

600 g de pommes

100 g de cerneaux d noix hachés grossièrement

100 g de raisins de Corinthe

1 c à c de cannelle en poudre

80 g de beurre

100 g de sucre de canne roux

1 jaune d'œuf

4 à 6 gouttes d'extrait de vanille

2 pincées de gingembre en poudre

2 pincées de noix de muscade râpée

1 clou de girofle pilé

1 petit verre de calvados

1 graine de cardamone pilée.


Faire la pâte sablée en assemblant tous les ingrédients (1 œuf seulement), bien mélanger le tout à la main et partager la pâte en deux.


Faire tremper les raisins dans le calvados ; 

Abaisser au rouleau les deux moitiés de pâte à 3-4 mm d'épaisseur.

Foncer un moule à génoise préalablement beurré avec une moitié de pâte et réserver l'autre moitié au frigo.

Peler les pommes, ôter les trognons et couper grossièrement les quartiers ;

Dans un cul de poule, mélanger le sucre, les morceaux de pommes, les raisins secs égouttés, le gingembre, la muscade, les cerneaux de noix hachés, la cannelle, le beurre en pommade, le clou de girofle pilé et la cardamone pilée ;

Verser ce mélange sur le fond de tarte.

Mouiller au pinceau le pourtour du moule à foncer et recouvrir le tout avec la seconde moitié de la pâte. Bien souder les deux pâtes. Faire une cheminée au milieu (petit trou découpé dans la pâte) ;

Dorer à l'œuf entier restant et cuire à four préchauffé à 200° durant 40 minutes.

Servir tiède ou froid.

En fin de cuisson, on peut verser un peu de crème fraîche par le trou de la cheminée mais c'est facultatif.


Tarte crumble aux pommes.

700 g de pommes

1 citron

1 c à c de beurre

1 fond de pâte sablée

3 c à s de raisins secs

3 c à s d'airelles tendres

5 abricots séchés

3 c à s de sucre de canne

1 c à c de farine

pour le crumble :

125 g de beurre froid

4 c à s de cerneaux de noix

7 c à s de farine

6 c à s de sucre de canne

1 sachet de sucre vanillé

½ c à c de cannelle

1 pincée de sel

 

Graisser un moule à tarte avec 1 c à c de beurre et saupoudrer de farine.

Déposer le fond de tarte dans la platine et le tapisser de papier cuisson recouvert de haricots secs ou de perles de cuisson.

Dans un four préchauffé à 180°, cuire le fond de tarte (cuisson à blanc) durant 10 minutes. Sortir la tarte mais ne pas éteindre le four.

Hacher grossièrement les noix, presser le citron et couper les pommes non pelées en dés puis les arroser du jus de citron.

Couper les abricots en lanières.

Mélanger les dés de pommes avec 3 c à s de sucre de canne, les raisins secs, les abricots et les airelles.

Préparer le crumble en coupant le beurre froid en noisettes : le mélanger avec la farine, le sel, la cannelle, les noix hachées, le sucre de canne et le sucre vanillé. Malaxer avec les doigts pour obtenir une pâte grumeleuse.

Verser le mélange pomme sur la pâte et y répartir ensuite le crumble.

Cuire à 180° durant 45 minutes.

Servir nature ou accompagner d'une boule de glace vanille.

Tarte aux noix et à la confiture de groseilles

Pour la pâte brisée :

120 g de beurre à température ambiante

180 g de farine.

18 g d'œuf battu

3 cl d'eau

1 pincée de sel

 

Pour la garniture :

100 g de noix hachées grossièrement

2 c à s de confiture de groseilles ou de fruits rouges

4 œufs

200 g de sucre

sel

 Dans un bol mixer, placer tous les ingrédients de la pâte brisée et mixer le tout.

Former une boule, filmer et réserver au frais 30 minutes avant de l'étaler entre 2 feuilles de papier cuisson puis foncer un moule à tarte.

Préchauffer le four à 210°, chaleur sole avec ventilation

Etaler la confiture sur la pâte.

Séparer blancs et jaunes d'œufs et fouetter les jaunes avec le sucre puis monter les blancs en neige.
Mélanger le tout et ajouter les noix concassées.

Verser sur le fond de tarte et enfourner pour 30 minutes.

Déguster la tarte refroidie.

Vous pouvez utiliser d'autres confitures : figues, gratte-cul, pomme-potiron...

 

Carrot cake.

500 g de carottes

3 œufs

180 g de vergeoise

10 cl d'huile neutre (tournesol, arachide)

1 c à c de cannelle

½ c à c de gingembre en poudre

2 clous de girofle

1 pincée de noix muscade râpée

50 g de maïzena

130 g de farine.

½ sachet de levure chimique

2 c à s de polenta

80 g de noix concassées

30 g de dés de zestes d'orange confits

 

Pour le glaçage :

150 g de ricotta

1 c à s de miel

2 c à s de sucre glace

1 c à s de lait

 

Fouetter ensemble les œufs et la vergeoise durant 1 à 2 minutes. Ajouter l'huile et les épices et fouetter de nouveau. Ajouter maïzena, farine tamisée, levure chimique, polenta, noix et zestes et bien mélanger le tout.

Préchauffer le four à 170° chaleur statique.

Beurrer et fariner un moule à cake (26cm)

Eplucher les carottes et les râper (grosse grille) puis les ajouter au mélange.

Verser la préparation dans le moule et enfourner pour 1 bonne heure. Vérifier la cuisson à l'aide d'une pointe de couteau.

Pour le glaçage, mixer tous les ingrédients et verser la crème obtenue sur la crête du gâteau.

Vous pouvez décorer de noix concassées sautées à la poêle avec du sucre et un peu de beurre. 

La galette charentaise : 
Avec des noix vertes confites, de l’angélique confite ou des écorces d’oranges confites.

75 g de fruits confits
300 g de farine
220 g de sucre
1 sachet de levure chimique
2 sachets de sucre vanillé
120 g de beurre mou
2 œufs entiers
1 pincée de fleur de sel
Un peu de crème fraîche pour dorer

Préchauffer le four ventilé à 230° (ou 250° pour chaleur statique.)
Couper l’angélique confite en petits dés.
Dans un saladier, mettre la farine, le sucre, la levure, le sucre vanillé, le beurre mou, le sel et les œufs et mélanger le tout à la main.
Travailler la pâte pour la rendre bien homogène et ajouter l’angélique. Bien l’intégrer dans la pâte.
Partager la boule de pâte en 2.
Beurrer 2 moules à tarte et étaler la pâte avec les doigts : les tremper dans la farine pour faciliter le travail.
Badigeonner de crème fraîche à l’aide d’un pinceau à pâtisserie et dessiner des croisillons à la fourchette.
Enfourner et laisser cuire 10 à 12 minutes.
Démouler dès la sortie du four pour éviter que le gâteau ne colle.

Cette galette est un en-cas délicieux et très facile à réaliser !!

Saucisson o'choco.

250 g de chocolat noir ou au lait

50 g de crème fraîche épaisse

100 g de sucre glace

1 jaune d'œuf

50 g de vin apéritif à la gentiane (Avèze par exemple)

Avèze est un apéritif à la gentiane du Cantal 

100 g de cerneaux de noix

100 g de noisettes

 

Faire fondre le chocolat et la crème au bain marie pour obtenir un mélange homogène. Réserver.

Dans un autre récipient, blanchir le sucre glace et le jaune d'œuf et ajouter le vin à la gentiane : bien mélanger le tout et verser ce mélange sur le chocolat fondu et tiédi. Y ajouter les noix et les noisettes grossièrement concassées.

Chemiser un moule de film plastique et y verser la préparation. Quand elle est assez ferme, la façonner en forme de saucisson (refermer le film plastique et rouler sur la table pour obtenir une forme ronde allongée, comme le saucisson). Si vous avez employé du chocolat noir, le saucisson sera plus ferme.

Ouvrir la papillote et saupoudrer de sucre glace et laisser reposer. Mettre au frais 1 journée.

Pour le déguster, sortir la papillote du frigo ½ heure avant et à l'aide d'un bon couteau, trancher de beaux tronçons d'1 cm d’épaisseur. Bon appétit !

 Cake à l'orange, aux noix et au miel.

1 orange non traitée

50 g de noix hachées grossièrement

1 c à s de miel de sapin (saveur plus prononcée et miel assez brun)

150 g de beurre mou

190 g de farine

130 g de sucre

½ sachet de levure chimique (baking)

1 pincée de sel

3 œufs

 

Faire fondre le beurre dans une casserole et le laisser tiédir.

Laver l'orange et prélever le zeste. Presser l'orange et en prélever 120 ml.

Beurrer et sucrer un moule à cake et le réserver au frais.

Préchauffer le four à 200°, chaleur tournante.

Dans 1 saladier, mélanger farine, levure, sucre et sel. Creuser un puits puis ajouter les œufs tout en fouettant.

Incorporer à ce mélange le beurre, le jus d'orange et le miel et remuer pour obtenir un mélange homogène.

Ajouter les noix concassées.

Verser la préparation dans le moule et enfourner sur une grille dans le bas du four. Laisser cuire 45 à 50 minutes. (piquer la pointe d'un couteau pour vérifier la cuisson)

Démouler le cake et laisser refroidir sur une claie.

Vous pouvez remplacer ½ orange par ½ citron (non traité bien sûr) et arroser ce cake d'un peu de jus d'orange sucré et préalablement chauffé : vous renforcerez la saveur orange.



Bonbons figues dattes et noix.
8 figues séchées
8 dattes séchées
300 g de petits-beurre
125 g de noix grossièrement moulues
75 g de beurre mou
2 c à s de cacao amer
Pour la ganache : 350 g de chocolat noir
                             20 cl de crème fraîche
                             1 c à c de café soluble.

Faire tremper les figues 5 minutes dans l'eau bouillante et les mixer avec 2 c à s de leur eau de trempage.
Dénoyauter les dattes et les mixer avec les figues.
Mixer ensuite les petits- beurre, y ajouter les noix moulues le beurre fondu et le cacao amer.
Réunir les deux pâtes en un mélange homogène.
Répartir la préparation dans un plat rectangulaire tapissé de papier sulfurisé, tassez bien et lissez la surface. Réserver 1 heure au frigo.
Pour la ganache, chauffer la crème, y ajouter le chocolat et le café soluble pour obtenir une pâte bien lisse et onctueuse.
Recouvrir la première préparation de ganache et laisser durcir 1 heure encore dans le frigo.

Découper en petits carrés et servir. Friandise riche en fibres et donc excellente pour votre santé.

Quiche aux poireaux, chèvre et noix.
1 pâte brisée ou 1 rouleau de pâte feuilletée pur beurre
3 poireaux
20 noix fraîches
200 g de fromage de chèvre frais
3 œufs
30 g de beurre
2 c à c de thym
1 dl de crème fraîche et 0,5 dl de lait
sel et poivre

Écaler les noix et les hacher grossièrement
Couper les poireaux en rondelles d'1 cm
Faire fondre le beurre dans une sauteuse et y faire revenir les poireaux durant 15 minutes.
Épicer de thym, sel et poivre et laisser mijoter 5 minutes.
Étaler la pâte dans un moule à tarte de 28 cm de diamètre et la piquer plusieurs fois avec une fourchette.
Mélanger le fromage de chèvre et 2/3 des noix avec les poireaux et répartir cette préparation sur la pâte.
Battre les œufs avec le lait et la crème et ajouter ce mélange par-dessus la première préparation.
Parsemer le tout du reste de noix et cuire dans un four préchauffé à 180° durant 40 minutes ;
Cette quiche se mange chaude ou tiède accompagnée d'une salade de saison.

Cookies aux noix et au chocolat :
80 g de cerneaux de noix
200 g de farine de riz complet
170 g de sucre de canne roux
100 g de pépites de chocolat
60 g de flocons d'avoine
2 œufs
2 pincées de bicarbonate de soude
100 g de purée d'amande blanche
5 c à s d'huile de noix
7 c à s de lait

Hacher les noix grossièrement et les mélanger avec la farine de riz, le sucre de canne, les pépites de chocolat, les flocons d'avoine et le bicarbonate de soude.
Ajouter les œufs, l'huile de noix le lait et la purée d'amande et pétrir à la main afin d'obtenir une pâte homogène ;
Préchauffer le four à 160°.
Recouvrir une plaque à pâtisserie de papier cuisson et à l'aide d'une cuiller à soupe, prélever des morceaux de pâte de la grosseur d'une noix et les déposer sur le papier cuisson : aplatir la noix de pâte car les cookies ne s'étalent pas à la cuisson.
Enfourner pour 25 minutes : les cookies blondissent légèrement.

Salade de pâtes à la pomme, roquette et noix.

200 g de pâtes grecques
1 botte de radis
1 pomme un peu acide
2 poignées de roquette
3 c à s de cornichons coupés en rondelles
2 c à s de raisins secs
100 g de cerneaux de noix hachés
1 citron
2 cubes de bouillon fines herbes
Pour la vinaigrette :
4 c à s de cerfeuil
3 c à s d'huile d'olive
2 c à s d'huile de noix
1 c à s de vinaigre aux baies de sureau
2 c à s de moutarde à l'ancienne
sel et poivre

Cuire les pâtes dans de l'eau bouillante additionnée des cubes de bouillon durant 13 minutes puis les égoutter.
Éplucher la pomme et la couper en petits dés et les arroser du jus de citron.
Couper les radis en rondelles et hacher grossièrement la roquette.
Mélanger les pâtes, pomme, radis, cornichons, raisins, noix et roquette hachée
Pour préparer la vinaigrette, mélanger tous les ingrédients dans un bol ;
Avant de servir, verser la vinaigrette sur la salade et mélanger en soulevant le mélange.

Si vous ajoutez des cubes de fromage et, ou des lardons, vous obtenez une salade repas.

Magret de canard en croûte de noix.

2 magrets de canard
100 g de noix
70 g de beurre
1 bonne pincée de piment d’Espelette
3 grandes biscottes (50g environ)
2 c à s de vin de noix (ou porto)
3 c à s de fond de veau
2 c à s de moutarde aux noix ou de moutarde douce
Sel

Préparer la croûte :
Mixer au robot les noix assez finement avec les biscottes et le beurre ramolli ainsi que le piment d’Espelette.
Étaler la pâte entre 2 feuilles de papier cuisson à l'aide d'un rouleau à pâtisserie en une couche de 4 à 5 mm et entreposer au congélateur pour au moins ½ heure.
Préchauffer le four à 200°.
Enlever la peau des magrets à l'aide d'un petit couteau.
En tailler la moitié en fines lanières et les faire fondre quelques minutes dans une sauteuse.
Quand vous avez obtenu une bonne c à s de graisse, égoutter la peau, saler les magrets et les poêler à feu vif, 2 minutes par face. Laisser tiédir durant 5 minutes.
Sortir la plaque de croûte et la poser sur les magrets : tailler la croûte en respectant les contours des magrets mais compter un peu large car elle va retomber sur les côtés.
Enfourner 8 à 10 minutes selon la cuisson désirée. A mi-cuisson, allumer le grill pour que la croûte soit bien dorée.
Pendant ce temps, déglacer la sauteuse avec le vin de noix et le fond de veau, remuer et couper le feu.
Hors du feu, ajouter la moutarde.
Trancher les magrets dans la longueur et arroser de sauce.


Cake aux carottes et aux noix.
400 g de carottes râpées
40 g d’écorce d’orange confite
200 g de fromage frais
2 œufs
100 g de cerneaux de noix
100 g de poudre d’amandes
6 dattes
25 g de raisins secs
Le jus d’uns orange
100 g de sucre de canne
2 c à s de sucre impalpable
100 g de fécule de maïs
¼ c à c de bicarbonate de soude
½ c à c de cannelle (un peu plus, selon le goût)
1 pincée de sel

Hacher grossièrement les ¾ des noix, les écorces d’orange et les dattes et faire tremper les raisins secs dans le jus d’orange.
Préchauffer le four à 180°, chaleur statique.
Battre les œufs avec le sucre de canne pour obtenir un mélange crémeux et aéré.
Ajouter la poudre d’amandes, la fécule, les carottes râpées, les écorces d’oranges, les dattes, les noix hachées, le bicarbonate, le sel et la cannelle, les raisins secs et le jus d’orange. Bien mélanger le tout.
Chemiser un moule à cake de papier cuisson et y verser la préparation.
Cuire durant 45 minutes et vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau. Prolonger la cuisson si nécessaire.
Laisser reposer le cake dans le moule durant ¼ heure puis démouler et laisser refroidir.

Mélanger le fromage frais et le sucre impalpable et tartiner le dessus du cake de cette préparation. Décorer avec le reste des noix.



Petits macarons aux noix :
200 g de cerneaux
125 g de sucre glace
2 blancs d'oeufs
1 gousse de vanille
Mélanger les noix mixées avec le sucre et les graines de la gousse de vanille.
Ajouter les blancs d'oeufs non battus afin d'obtenir une pâte malléable.
Façonner des boules de la grosseur d'une noix et les déposer sur la plaque garnie de papier cuisson ; presser légèrement la boule de pâte et cuire dans le four préchauffé à 180° durant 10 minutes
Attention à la consistance de la pâte: si les blancs d'oeufs sont gros, les ajouter peu à peu afin que la pâte ne soit pas trop liquide.

Gâteau aux noix et oranges confites :
200 g de sucre
100 g de beurre
4 oeufs
200 g de noix moulues
beurre et farine pour le moule
100 g d'écorces d'oranges confites
gelée de sureau rouge
Battre le sucre et le beurre en un mélange crémeux.
Ajouter les jaunes d'oeufs, les noix moulues et enfin les blancs battus en neige.
Beurrer et fariner le moule et y verser la pâte.
Cuire dans un four préchauffé à 200° durant 30 à 40 minutes (piquer la pointe d'un couteau dans le gâteau pour vérifier la cuisson: la lame doit ressortir sèche)
Démouler le gâteau.
Couper les lanières d'oranges en morceaux d'un demi centimètre.
Glacer le dessus du gâteau avec la gelée de sureau rouge et semer par dessus les écorces d'oranges
confites.

Vin de noix :
12 noix vertes cueillies à la St Jean
4 litres de vin rouge
400 g de sucre de canne
1/2 litre d'alcool pour fruits à 40°
Dans une grosse bouteille mettre les noix écrasées à l'aide d'un marteau.
Y ajouter le vin , le sucre et l'alcool.
Laisser macérer un an.
Filtrer et mettre en bouteilles

Glyko de noix vertes :
25 noix vertes
50 ml de jus de citron
1,2 kg de sucre de canne blond
2 clous de girofle
Eplucher les noix à l'aide d'un couteau économe et les mettre à tremper dans l'eau durant 6 heures en
changeant l'eau toutes les deux heures.
Bien rincer.
Porter une casserole d'eau à ébullition et y ajouter les noix et faire bouillir à feu doux durant 5 minutes.
Jeter l'eau et renouveler cette opération 2 fois.
Faire tremper les noix dans un saladier contenant 70 cl d'eau froide et additionnée de jus de citron durant trois heures.
Verser l'eau de trempage des noix, le sucre et les clous de girofle dans une casserole et porter doucement à ébullition.
Ajouter les noix et cuire à feu doux 15 minutes.
Laisser reposer durant une nuit à température ambiante.
Le lendemain, refaire chauffer les noix sur feu doux jusqu'à ce que le sucre les enrobe d'un voile luisant.
Verser le glyko (noix et sirop) dans des pots à confiture et visser fermement le couvercle.
Stocker dans un endroit sombre et frais.
Le glyko est une spécialité grecque entre la confiture et le fruit confit.

Tapenade de noix verte :
Saumure : 1 litre et demi d'eau et 400g de sel de mer
Tapenade :
1,5 kg de noix vertes
1 l d'huile d'olives
500g d'oignons
1kg de tomates
150g d'ail
250g de concentré de tomates
100 ml de vin rouge
250 ml de vinaigre de vin rouge
1 petit piment
1 cuillerée à café de poivre noir
200g de sucre
sel de mer
Pour la saumure, diluer le sel dans l'eau.
Equeuter les noix et les piquer avec la pointe du couteau.
Mettre dans un récipient et les couvrir de saumure : poser une assiette par dessus et garder un mois dans un endroit frais.
Tapenade: égoutter et rincer les noix à l'eau claire, les faire sécher sur un torchon durant une nuit dans un endroit frais.
Tailler en brunoise les tomates mondées, les oignons, l'ail et les noix.
Dans un faîtout, faire dorer les oignons et l'ail avec la moitié de l'huile d'olive.
Ajouter les noix et remuer
Ajouter les autres ingrédients et réduire en remuant pour obtenir une consistance épaisse.
Vérifier l'assaisonnement
Mettre la tapenade dans des bocaux de 250g et les stériliser recouvert d'eau portée à ébullition
durant une heure.
Laisser refroidir dans l'eau.
Conserver les bocaux dans un endroit sec; il se conserve plusieurs mois et l'arôme se bonifie
Cette tapenade accompagne avec bonheur un carpaccio de boeuf ou un tartare. Elle peut aussi se servir à l'apéritif sur des tranches de pain grillées et garnies d'un copeau de mimolette.

Marmelade prunes et noix :
1 kg de prunes
750 g de sucre cristallisé
1 pamplemousse bio
1 orange bio
100 g de raisins secs
100 g de cerneaux de noix moulus
un verre d'eau
Laver, égoutter, dénoyauter et couper les prunes
Mettre macérer les prunes le sucre les raisins secs et le jus de pamplemousse durant 6 à 12 heures.
Faire cuire l'orange finement coupée avec un verre d'eau (pulpe et pelure) durant trente minutes.
Ajouter aux prunes l'orange cuite et les noix hachées.
Faire cuire le mélange durant 15 à 20 minutes. La marmelade est cuite quand le jus est devenu épais.
Mettre en pots.

Liqueur de noix :
25 noix vertes
2 l d'alcool à 65°
400 g de sucre cristallisé
2 clous de girofle
1 bâton de cannelle
le zeste d'un citron
Raper l'enveloppe des noix dans une terrine
Piler l'intérieur des fruits dans un mortier
Les mettre ensemble avec l'alcool et les épices dans un bocal en verre
Placer ce bocal sur une étagère au soleil car le soleil active le travail de l'alcool sur les noix.
Laisser macérer deux mois
Passer ensuite le mélange au tamis fin
Faire un sirop de sucre (sucre cristallisé avec deux verres d'eau)
Ajouter ce sirop à l'alcool
Laisser reposer six semaines
Filtrer à nouveau et mettre en bouteilles
Laisser vieillir quelques mois au moins avant de consommer.




Aucun commentaire: