!

!

lundi 6 octobre 2014

Le noisetier


Aujourd'hui, partons sur les petits chemins qui sentent bon ... la noisette;
Qui ne connaît pas ce fruit sec issu du NOISETIER ?

NOISETIER : corylus avellana, famille des bétulacées
Coudrier

DESCRIPTION: arbrisseau de 2 à 6 m de hauteur composé de nombreuses tiges droites et dressées formant les troncs. C'est un végétal très ancien (il existait à l'ère tertiaire soit il y a 65 millions d'années comme en témoignent les nombreux fossiles de feuilles ; les hommes de la préhistoire consommaient les fruits dont on a retrouvé des traces dans des tombes du néolithique.)

Troncs : nombreux rameaux droits et flexibles, à écorce verdâtre.

Feuilles : courtement pétiolées,de forme presque ronde, échancrées à la base, aiguës au sommet,
doublement dentées et velues.

Fleurs : naissant longtemps avant les feuilles, les chatons mâles sont jaunâtres, cylindriques, pendants, groupés par 2-5. Les fleurs femelles se trouvent sur les mêmes pieds, peu visibles, groupées par 1-5 sur un bourgeon écailleux, stigmates rouges. Floraison de janvier à mars.

Fruits : petites coques ovales, dures, appelées noisettes, entourées de quelques bractées  vertes, l'involucre les recouvrant presque jusqu'au sommet.

CONFUSION POSSIBLE : les feuilles des noisetiers pourraient être confondues avec les feuilles de tilleul ou d'orme mais ces deux espèces sont des arbres et non des arbrisseaux. Le fruit ne se confond avec aucun autre.



Utilisations alimentaires : les noisettes se consomment telles quelles, réduites en purée, grillées, dans des gâteaux. Elles sont très nutritives. On en extrait une huile comestible.

Composition : les noisettes sont les plus riches des fruits oléagineux en protides et lipides. Elles renferment aussi un grand nombre de vitamines et de sels minéraux. Elles sont riches en oméga 9 et en vitamines E et sont plus digestes que les noix.

Propriétés médicinales: les feuilles des noisetiers sont dépuratives et vasoconstrictrices; on les emploie comme tonique veineux.
L'écorce est fébrifuge, astringente et anticoagulante.
Les chatons passent pour être diaphoriques et amaigrissants.

Autres usages : la racine veinée du noisetier est employée en marqueterie.
Les rameaux souples fournissent la baguette fourchue des sourciers qui indique des points
d'eau.
Les rejets droits sont utilisés en vannerie sauvage, au jardin pour former des bordures en
plessis et pour les enfants fabriquer des cannes à pêche et des arcs. (A refaire avec eux pour remplacer une heure de jeux vidéos)


Conservation : 1 an pour les noisettes dans leur coquille, dans une pièce fraîche.
Pour les noisettes fraîches décortiquées, après quelques semaines, elles rancissent car elles
contiennent de l'huile; il est préférable de les torréfier pour prolonger leur conservation;si elles sont sèches et décortiquées, elles se conservent plusieurs mois dans un récipient hermétique.

Retrouvez quelques recettes de cuisine à la page "Les recettes de marraine Bobette : les noisettes"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire