!

!

vendredi 11 avril 2014

L'ALLIAIRE

L'alliaire: alliaria pétiolata
Famille des crucifères


Plante vivace de 30 cm à 1 m. Se caractérise par son odeur d'ail lorsqu'on froisse ses feuilles.
Elle est commune dans les bois frais, les haies, les chemins creux et sur les décombres.
Sa tige est dressée, ramifiée et glabre.
Les feuilles sont rondes et pétiolées à la base, bordées de dents larges et arrondies puis en forme de coeur
et plus courtement pétiolées et bordées de dents plus aiguës.
Les fleurs sont groupées au sommet de la tige; 4 pétales blancs, en croix apparaissent dès avril si le temps
est doux (comme cette année). C'est un groupe de petites fleurs de 3 à 5 mm.
Les fruits: siliques de 4,5 cm qui contiennent des graines .
L'alliaire offre des effluves d'ail très délicats mais devient plus amère selon sa maturité. Pour l'instant, elle est excellente.


Dans l'assiette:
Ses feuilles se consomment crues: cuites, elles perdent leur arôme.
Séchées, elles gardent leur arôme quelques jours mais perdent vite leurs propriétés.
Les fleurs décorent les salades, les fromages frais.
Les graines sont comestibles mais il faut s'armer de patience pour les récolter; elles s'utilisent comme épice pour assaisonner un ragoût.

Propriétés médicinales:
L'alliaire est antiseptique,détersive, antiscorbutique. On l'utilise aussi comme expectorant (. Une infusion de 30 à 40 gr par litre )
En usage externe, elle nettoie les plaies infectées. Le suc frais s'utilise en pansement renouvelé chaque jour; elle entraîne la régénération des tissus.

Retrouvez les recettes de marraine Bobette : l'alliaire

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire