!

!

lundi 28 juillet 2014

La camomille


LA CAMOMILLE.

Voici une plante bien connue en médecine familiale ; elle fait partie des premiers soins pour les problèmes digestifs, les problèmes de peaux... alors, essayons d'en savoir plus.

Plusieurs espèces de camomille sont rencontrées chez nous : en voici quelques-unes.

  1.    La grande camomille: chrysanthemum parthenium, matricaire commune, espargoute
  2.    La camomille romaine: chamaemelum nobile, camomille odorante, anthemis odorant, camomille noble.
  3.    La camomille à disque: chamomilla suaveolens
  4.    La matricaire: matricaria réticulata.
 Quelques caractéristiques des différentes espèces:
   1. La grande camomille :
       Ses feuilles sont divisées en lobes larges et leur texture est molle; elles dégagent une odeur forte.
       Fleurs blanches sur le pourtour et jaunes au centre.
       Tige dressée et ramifiée
.

   2. La camomille romaine :
       Sa tige d'abord couchée se dresse en de nombreuses ramifications.
       Les fleurs: capitules blancs, solitaires et très odorants. Une variété à fleurs doubles ne possédant que des fleurs ligulées est cultivée pour les besoins médicaux.


  3. La camomille à disques : chamomilla suaveolens
       Feuilles à l'aspect très découpé
       Tige dressée
       Fleurs minuscules toutes en tubes jaune verdâtre, réunies en capitules coniques;
       Pas de ligule blanche sur le pourtour.
       Odeur au froissement.
 
   4. Matricaire, camomille allemande, camomèle:
       Fleurs: les ligules blanches sont rabattues vers le bas en fin de floraison;
                  Le réceptacle portant les tubes jaunes est conique et creux.
       Feuilles: découpées en fines lanières .

Toutes les camomilles appartiennent à la famille des astéracées.
Elles peuvent toutes être utilisées mais leurs constituants et donc leurs propriétés sont différentes.
   1: grande camomille: antiseptique, antispasmodique, emménagogue, fébrifuge, insecticide, tonique;
   2: camomille romaine: antispasmodique, digestive, emménagogue, fébrifuge, stomachique, vulnéraire, et à forte dose, vomitive.
   3: camomille à disque: emménagogue, calmant. ses propriétés sont moins réputées.
   4: matricaire: antalgique, anti-inflamatoire, antiseptique, antispasmodique, emménagogue, eupeptique, sédative, tonique.

Où les rencontre-t-on?
   1: grande camomille: chemins, décombres, au voisinage des habitations, sur sol riche en ammoniaque.
   2: camomille romaine: champs cultivés, pelouses, grèves.
   3: camomille à disque: le long des routes, terrains vagues, jardins,lieux piétinés;
   4: matricaire: champs, lieux incultes, bords des chemins.

Leurs constituants sont différents : en voici 2 exemples.
   1: grande camomille: huile essentielle riche en bornéol (camphre de matricaire), lipides,glucides, sels minéraux.
   2: camomille romaine: huile essentielle, choline, soufre, phosphore, fer, acide gras, inositol, stérol;

Utilisations alimentaires:
   Les capitules et les feuilles peuvent être utilisés et donnent des saveurs particulières.

Vous trouverez quelques recettes à la page "Les recettes de marraine Bobette : La camomille"

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire