!

vendredi 21 mars 2014

LA FICAIRE

Une plante de saison: la ficaire (ficaria verna: famille des renonculacées). 

Petite plante aux feuilles arrondies en forme de coeur et à la jolie fleur jaune très brillant comparée à une étoile. Elle apparaît dans les haies, les sous-bois, les terrains frais et a un aspect luisant. La plante se multiplie par de petits bulbilles à la base des feuilles.
Attention la plante adulte est toxique comme la plupart des renonculacées.



La récolte peut se faire maintenant car les feuilles se récoltent jeunes; préférer celles qui se récoltent à l'ombre et dans les sous-bois. Vous pouvez les manger crues en salade mais en petite quantité car elles sont irritantes en grande quantité: elles renferment une substance âcre: la protoanémonine formée à la lumière.

J'en prépare un excellent velouté dont voici la recette: un demi litre d'eau, un demi litre de bouillon de volaille, 150 gr de feuilles de ficaire jeunes, un oignon, 3 pommes de terre moyenne, crème fraîche, sel, poivre, muscade.
Faire revenir l'oignon dans un peu de beurre, ajouter l'eau, le bouillon, les pommes de terre  coupées en fines lamelles, cuire environ 10 minutes, ajouter les feuilles de ficaire et cuire encore 3 à 4 minutes, assaisonner selon votre goût, passer au mixer.

Au moment de servir, ajouter la crème fraîche et si vous le désirez des petits croutons nature.
Délicieux !

Retrouvez les recettes à la page "Les recettes de marraine Bobette : la ficaire"

mardi 11 mars 2014

LA SEVE DE BOULEAU

NETTOYAGE DE PRINTEMPS DE NOTRE CORPS. 



MARS : Voici le temps de récolter la sève de bouleau ou eau de bouleau riche en sels minéraux. C'est un excellent dépuratif qui agit sur le système digestif, intestinal, urinaire et rénal. Cure de 10 à 15 jours en buvant 1 verre de cette eau filtrée le matin à jeun.  Ce remède convient à tous et toutes.  



COMMENT RÉCOLTER ? 


1 foreuse, 1 foret de 8 mm,1 tuyau de 8 mm de diamètre et 150 cm de long, une bouteille ou 1 bidon de 3 à 5 litres. 
 Percez 1 trou dans le bouleau à environ 1,50 m du sol ( choisir un arbre en dehors de toute pollution). Trou de 2,5 à 3 cm de profondeur. Le trou sera orienté sud est. Introduire le tuyau dans le trou . Posez la bouteille au pied de l'arbre et y introduire l'autre bout du tuyau....ça coule lentement mais ça peut aussi aller vite ! Surveillez pour éviter un débordement. La sève afflue entre 10 et 16 heures. 
Après récolte,filtrer le liquide et le conserver dans le frigo 2 ou 3 jours. Passé ce délai, il fermente.
Quand les bourgeons éclosent, stopper le soutirage. La récolte terminée, reboucher le trou à l'aide d'une cheville du même diamètre que le trou. Essayez, ça en vaut la peine!. A bientôt pour d'autres découvertes.  I 
Pas de soucis pour l'arbre, il ne souffre pas ! C'est comparable à une prise de sang pour nous.

Reparlons bouleau.... 

Avez-vous soutiré et bu l'eau de bouleau ? Sentez-vous l'énergie que vous transmet cette eau ?


Si vous avez beaucoup de sève, vous pouvez congeler des portions car la congélation stoppe l'acidification. 

Vous pouvez également mélanger 1 part d'alcool (40 à 45°) pour 3 parts de sève. Ce procédé évite la fermentation. Si vous vous diminuez la quantité d'alcool, vous obtiendrez une légère fermentation. 

Je suis cependant adepte d'utiliser ce que la nature nous offre au fil des saisons. 


Je vous propose une recette de vin de sève de bouleau à l'article " Les Recettes de marraine Bobette : la sève de bouleau".