!

jeudi 23 juin 2016

LA MENTHE

LA MENTHE. 

Espèce décrite : la menthe des champs : mentha arvensis
Famille des lamiacées
Description : plante herbacée vivace de 10 à 60 cm, à port caractéristique, agréablement odorante.
Tiges : dressées ou étalées puis redressées, quadrangulaires, velues. Certaines s’enfoncent sous terre pour donner naissance à des tiges souterraines ramifiées.
Feuilles : opposées, pétiolées, ovales, dentées dans leur moitié supérieure, velues, d’un vert vif ;
Fleurs : petites, régulières, à 4 pétales rosés soudés entre eux. Groupées en nombreux verticilles axillaires  compacts, écartés les uns des autres sur la tige.
Floraison : juillet à octobre.
Fruits : formés de 4 petits akènes.




Principaux caractères d’identification :
Plante odorante des lieux humides, feuilles opposées, fleurs en verticilles à corolle régulière ;
Culture : plusieurs espèces de menthe sont cultivées pour leur odeur agréable.
Autres espèces du genre en Europe :
13 dont 7 en France, 5 en suisse et en Belgique.
Toutes les menthes sont odorantes et peuvent s’employer comme la menthe des champs, mais la puissance de leur parfum varie d’une espèce à l’autre.
  1. Menthe des champs (m. arvensis) : odeur légère, très suave, un peu camphrée.
  2. Menthe aquatique (m. aquatica) : odeur assez légère, rafraîchissante, mentholée.
  3. Menthe à feuilles rondes (m. rotundifolia) : odeur assez forte, plus grossière.
  4. Menthe sylvestre (m. sylvestris, longifolia) : odeur forte assez grossière.
  5. Menthe verte (m. spicata, m. viridis) : odeur forte typique de la menthe.

Confusions possibles avec les différentes espèces de menthe.
Des confusions pourraient être également possibles avec la cataire (népéta cataria) et les calaments (calamintha) mais ces plantes affectionnent les lieux secs et pierreux. C’est surtout à l’odeur que l’on différenciera la mélisse (mélissa officinalis) ressemblante elle aussi.

Utilisations alimentaires : les menthes sont d’excellents condiments que ce soit telles quelles, crues, hachées dans les salades ou dans divers plats ou bien sous forme de sauce à la menthe, usage courant dans les pays anglo-saxons.  
Les différentes espèces donnent des résultats très différents car la force et la qualité de leur parfum varie de l’une à l’autre comme décrit plus haut.
Les menthes sont remarquables pour aromatiser les crèmes, les flans et les salades de fruits.

Les tisanes de menthe sont classiques ; la menthe verte ou la menthe poivrée (la plus rafraîchissante) sont préférées aux autres mais la menthe des champs et la menthe pouliot sont aussi délicieuses. Par contre, la menthe à feuilles rondes et la menthe sylvestre ne réussissent pas bien en infusion car leurs huiles essentielles sont très volatiles. On utilisera de préférence ces espèces sous forme de thé solaire. Toutes les menthes parfument agréablement les boissons froides.

Composition :
Les menthes renferment une huile essentielle particulière à chaque espèce. La menthe aquatique et la menthe poivrée renferment du menthol.
Propriétés médicinales :
Les menthes sont stimulantes, stomachiques, carminatives et antispasmodiques.


Habitat :
Europe, Asie, surtout en basse altitude, ne dépasse pas 1800 m. 


Consultez la page des recettes culinaires
Elle contient également les recettes de deux autres usages utiles de la menthe.