!

mardi 18 novembre 2014

LE CHÊNE



LE CHÊNE: famille des fagacées

Je vous parlerai de deux espèces de chênes mais les différentes parties utilisées sont comestibles pour les deux espèces.

1: LE CHÊNE PÉDONCULÉ ou chêne rouvre: Quercus robur
La feuille porte un pétiole très court alors que le fruit est pédonculé.


2: LE CHÊNE SESSILE : quercus pétraéa:
la feuille porte un pétiole mais le fruit en est démuni.



Description: arbre élevé pouvant atteindre 35 à 40 mètres de hauteur, pouvant vivre plusieurs siècles. Arbre très connu à feuilles lobées, découpées, d'un vert foncé. Fruit ovale, enfermé dans une coupe : le gland.

TRONC : écorce brun gris, profondément fissurée verticalement.

FEUILLES : alternes, caractéristiquement lobées, ovales, pétiole très court pour le chêne pédonculé ou rouvre et pétiole plus long chez le chêne sessile.

FLEURS : minuscules,soit mâles soit femelles les deux sexes sur le même arbre; elles apparaissent en avril-mai en même temps que les feuilles.


FRUITS : Glands portés dans une cupule démunie de pédoncule pour le chêne sessile et cupule pédonculée pour le chêne pédonculé ou rouvre.

Les adjectifs pédonculé et sessile se rapportent donc aux fruits et non aux feuilles.
De nombreuses variétés de chênes se retrouvent en France (8 espèces différentes ) en Belgique et en Suisse (3 espèces différentes).

Confusions possibles : uniquement avec d'autres espèces mais la confusion n'est pas grave car les glands de tous les chênes sont comestibles.

Utilisations alimentaires : toutes les parties du chêne peuvent être utilisée :feuilles, écorce,glands et
brindilles.

Les glands ont été consommés par l'homme depuis des millénaires. Tels quels, ils sont amers et astringents du fait des tanins qu'ils contiennent. Les glands écorcés et broyés sont cuits dans plusieurs eaux ce qui élimine leur amertume et leur astringence. La purée obtenue est très nutritive et peut servir de base à des plats salés (bouillies, pâtés végétaux) ou sucrés (crème de glands, tartes, gâteaux). Séchée et moulue, cette purée fournit une farine d'utilisation instantanée.
Torréfiés, les glands ont servi de succédané de café.
Les glands de certains chênes méditerranéens comme le chêne vert sont doux, dépourvus de tanins et
peuvent se manger cuits ou crus sans préparation spécifique.

Composition: amidon, sucres, tanins, protéines et lipides.

Toxicité: ingérés en grande quantité, les glands peuvent provoquer des maux de tête et des troubles
digestifs à cause de leur tanins.

Propriétés médicinales: astringent, désinfectant, fortifiant et alimentaire

Les chênes riches en tanins sont essentiellement aptes à arrêter le sang (hémorragies) , à resserrer les
tissus agressés par des traumatismes ou des infections.
La décoction d'écorce de chêne est un bon remède contre les affections de gorge et est aussi utilisée pour dissoudre les calculs rénaux. Un cataplasme de feuilles froides peut soulager les brûlures légères.
Dans les fleurs de BACH, le chêne est utilisé pour apaiser les personnes qui travaillent trop, au-delà de l'épuisement.
On utilise l'écorce en dermatologie lors de maladies chroniques,dans l'art vétérinaire et pour le tannage des peaux.

Autres usages :
Les tanins contenus dans l'écorce expliquent pourquoi le bois de chêne est si populaire pour la réalisation de tonneaux utilisés pour la maturation des vins et whiskys.
Enfin, c'est une espèce ligneuse d'une haute valeur économique: ce bois bien connu trouve des utilisations multiples en charpente , menuiserie et ébénisterie.

Retrouvez quelques recettes à la page : "Les recettes de marraine Bobette : le chêne".

Encore une précision pour les récoltes : Les feuilles se cueillent en début d'été (fin juin, juillet),
l'écorce se prélève en automne, les jeunes rameaux se prélèvent au printemps et les glands bien
mûrs se récoltent en automne.

A bientôt pour d'autres découvertes...
Dans 2 semaines, un autre" géant aux pieds d'argile", le hêtre.


mardi 4 novembre 2014

LE CHÂTAIGNER

Une plante bien de saison: LE CHÂTAIGNIER. Castanea sativa, famille des fagacées (comme le hêtre et le chêne)
Arbre à pain, arbre à saucisses.

Le châtaignier croit-on est venu d'Iran au cinquième siècle avant notre ère ; il s'est répandu par la culture à travers toute l'Europe. Symbole de longévité chez les Celtes, il peut vivre jusqu'à 1500 ans. Avec l'âge, son tronc souvent creusé par un champignon peut atteindre des dimensions records.
Il s'acclimate très bien dans les montagnes siliceuses, partout où ses longues racines trouvent un sol
profond et bien drainé. Il est largement présent dans le sud France (Ardèche, Corse).

Description : grand arbre à port étalé, jusqu'à 30 m de haut.


ÉCORCE : lisse, grisâtre, souvent marquée de fissures en spirale. Tiges avec de longs bourgeons elliptiques, brun rougeâtre.
FEUILLES : oblongues, pointues, dentées, vert foncé, plus claires au revers.
FLEURS : vert jaunâtres, mâles et femelles en chatons verticaux, les femelles à la base et les mâles au-dessus.
FRUITS : Grosses noix brunes, lisses, brillantes et coriaces enveloppées par 2 ou 3 dans une bogue verte, enveloppe recouverte de piquants qui éclate à l'automne.

Composition : les châtaignes comestibles contiennent jusqu'à 35% d'amidon soit deux fois plus que les pommes de terre, des albumines, dextrines, saccharose, huile et autres matières nutritives. La châtaigne contient peu de matières grasses tout en ayant une grande richesse nutritive.

Comment différencier châtaignes et marrons ?
La châtaigne, fruit du châtaignier est parfois appelée marron : or, le marron est le fruit du marronnier d'inde, non comestible.
Le fait que l'on appelle "marrons glacés" les grosses châtaignes confites dans un sirop de sucre prête
évidemment à confusion. Faisons bien la différence entre les fruits: la bogue du marron est verte, épaisse, bosselée et porte des épines courtes et espacées. ( Les marrons étaient bouillis et donnés à manger aux animaux... usage en voie de disparition.)
La bogue de la châtaigne est complètement recouverte d'épines assez longues, fines et plus denses.

Utilisations :
Avant la vaccination contre la coqueluche, les feuilles fraîches du châtaignier étaient utilisées pour apaiser les enfants présentant les symptomes de la maladie.

En cuisine :
Grâce à leur contenu en amidon, les châtaignes peuvent être moulues en fine farine et utilisée pour faire du pain d'où leur surnom dans certaines régions d'arbre à pain. C'est une farine pauvre en gluten. (Elle se trouve en magasins bio et si vous avez la chance d'aller en Corse, achetez-y le farine de châtaigne d'EVISA, elle est excellente.)
Les fruits se consomment grillés, natures ou confits.(Les fruits cuits se digèrent plus facilement.)
Remarque : Si vous aimez les châtaignes et que vous souhaitez planter un arbre, sachez qu'il doit atteindre 40 à 50 ans avant de donner des fruits; Cet arbre peut aisément vivre 400 ans et la circonférence de son tronc peut atteindre 10 mètres.
C'est donc en plus, une excellente espèce ligneuse.

Retrouver quelques recettes à la page "Les recettes de marraine Bobette : Les châtaignes".