!

lundi 20 octobre 2014

LE NOYER

Restons dans le domaine des fruits secs et arrêtons nous près du NOYER.
Juglans regia. Famille des juglandaciées.

Quelques lignes de petite histoire: les Romains ont consacré le noyer à Jupiter, roi des dieux. Ils lui ont donné le nom de Jovis-gland : les glands de Jupiter.
Cette appellation a engendré juglans régia ou noyer royal.

Quelques croyances populaires :
Si un noyer donne beaucoup de noix, l'hiver sera rude (à vérifier cette année ???)
La récolte de blé de l'année suivante sera très bonne.
Cueillir des branches de noyer la veille de la St Jean (24/06) et les suspendre dans la maison vous protégera de la foudre.

DESCRIPTION :
Le noyer n'est pas une essence sylvestre, il ne se trouve pas dans les massifs forestiers car il a besoin de lumière et de chaleur.
Ses feuilles et ses racines contiennent une substance toxique - la juglone - qui décourage les végétaux à vivre près de lui. Cette substance est un puissant herbicide qui limite la concurrence des autres végétaux.
C'est un arbre rustique qui peut vivre quelque 300 ans et plus; les fruits apparaissent vers la 15ème  année et la fructification continue environ 200 ans.
Le noyer peut atteindre 20 mètres de haut, sa cime est arrondie et le tronc se divise en grosses branches tortueuses.


Écorce :
Gris argenté et mat, fissurée dans la longueur dans la maturité.
Feuilles : grandes, ovales et allongées, assez coriaces, vert clair, feuilles composées de folioles.
Fleurs :
Mâles : cylindriques, pendantes, jaune clair, assez semblables aux chatons des noisetiers mais plus grosses.
Femelles : petites et peu visibles.
Fruits : Globuleux, l'enveloppe appelée brou est charnue et verte à l'état jeune puis brune une fois les fruits tombés.
Cette enveloppe contient un noyau dur et la coquille renferme une amande gélatineuse à l'état jeune puis ferme à maturité.

PARTIES COMESTIBLES :
Les fruits verts (non comestibles crus) de début juin à mi-juillet.
Les amandes à partir d'octobre.

COMMENT CONSERVER LES NOIX :

1. Noix non décortiquées : ramasser les noix tombées

mettre les noix dans les cagettes dans une pièce sombre et ventilée
faire sécher 1 à 2 mois en les brassant régulièrement
conserver dans des sacs en tissu dans une pièce fraîche et ventilée; les fruits peuvent se conserver au moins un an.

2. Cerneaux de noix : casser les noix (en famille, cela peut amuser les enfants et cela va plus vite!)
récupérer les cerneaux et les garder dans un bocal hermétique; la conservation peut durer de 3 à 6 mois.

3. Huile de noix : en France il existe des moulins à noix en activité qui propose de presser la récolte. 5 kg de noix donnent environ 2 kg de cerneaux qui donneront environ un litre d'huile. Cette huile, une fois la bouteille ouverte, se conserve au réfrigérateur, car elle rancit assez vite.
Remarque: les noix décortiquées rancissent à cause de leur forte teneur en acides gras insaturés qui se
modifient sous l'effet de la chaleur et de la lumière. Il ne faut donc jamais chauffer l'huile de noix.

COMPOSITION :
Les noix ont une bonne teneur en protéines, en fibres, oméga 3, acides gras insaturés.

Retrouvez quelques recettes à la page "Les recettes de marraine Bobette : les noix"

lundi 6 octobre 2014

LE NOISETIER


Aujourd'hui, partons sur les petits chemins qui sentent bon ... la noisette;
Qui ne connaît pas ce fruit sec issu du NOISETIER ?

NOISETIER : corylus avellana, famille des bétulacées
Coudrier

DESCRIPTION: arbrisseau de 2 à 6 m de hauteur composé de nombreuses tiges droites et dressées formant les troncs. C'est un végétal très ancien (il existait à l'ère tertiaire soit il y a 65 millions d'années comme en témoignent les nombreux fossiles de feuilles ; les hommes de la préhistoire consommaient les fruits dont on a retrouvé des traces dans des tombes du néolithique.)

Troncs : nombreux rameaux droits et flexibles, à écorce verdâtre.

Feuilles : courtement pétiolées,de forme presque ronde, échancrées à la base, aiguës au sommet,
doublement dentées et velues.

Fleurs : naissant longtemps avant les feuilles, les chatons mâles sont jaunâtres, cylindriques, pendants, groupés par 2-5. Les fleurs femelles se trouvent sur les mêmes pieds, peu visibles, groupées par 1-5 sur un bourgeon écailleux, stigmates rouges. Floraison de janvier à mars.

Fruits : petites coques ovales, dures, appelées noisettes, entourées de quelques bractées  vertes, l'involucre les recouvrant presque jusqu'au sommet.

CONFUSION POSSIBLE : les feuilles des noisetiers pourraient être confondues avec les feuilles de tilleul ou d'orme mais ces deux espèces sont des arbres et non des arbrisseaux. Le fruit ne se confond avec aucun autre.



Utilisations alimentaires : les noisettes se consomment telles quelles, réduites en purée, grillées, dans des gâteaux. Elles sont très nutritives. On en extrait une huile comestible.

Composition : les noisettes sont les plus riches des fruits oléagineux en protides et lipides. Elles renferment aussi un grand nombre de vitamines et de sels minéraux. Elles sont riches en oméga 9 et en vitamines E et sont plus digestes que les noix.

Propriétés médicinales: les feuilles des noisetiers sont dépuratives et vasoconstrictrices; on les emploie comme tonique veineux.
L'écorce est fébrifuge, astringente et anticoagulante.
Les chatons passent pour être diaphoriques et amaigrissants.

Autres usages : la racine veinée du noisetier est employée en marqueterie.
Les rameaux souples fournissent la baguette fourchue des sourciers qui indique des points
d'eau.
Les rejets droits sont utilisés en vannerie sauvage, au jardin pour former des bordures en
plessis et pour les enfants fabriquer des cannes à pêche et des arcs. (A refaire avec eux pour remplacer une heure de jeux vidéos)


Conservation : 1 an pour les noisettes dans leur coquille, dans une pièce fraîche.
Pour les noisettes fraîches décortiquées, après quelques semaines, elles rancissent car elles
contiennent de l'huile; il est préférable de les torréfier pour prolonger leur conservation;si elles sont sèches et décortiquées, elles se conservent plusieurs mois dans un récipient hermétique.

Retrouvez quelques recettes de cuisine à la page "Les recettes de marraine Bobette : les noisettes".