!

mardi 1 décembre 2015

L'OXALIS

L’OXALIS : famille des OXALIDACEES
                    Oxalis acetosella
                    Pain de coucou
Description : petite plante vivace (5 à 8 cm) ressemblant à un trèfle, de saveur acide.


Feuilles : toutes réunies à la base, munie d’un long pétiole, composées de trois lobes en cœur renversé, échancrés au sommet, entiers, couverts de poils mous.
Fleurs : assez grandes, à 5 pétales blancs veinés de rose. Elles partent de la base de la plante et sont solitaires sur de longs pétioles grêles.

Floraison : avril, mai.
Fruits : capsules ovales, glabres ;
Partie souterraine : souche grêle, rampante, couverte d’écailles charnues, imbriquées, velues.
Principaux caractères d’identification : petite taille, feuilles et fleurs caractéristiques, saveur acidulée.
Culture : quelques espèces sont cultivées pour l’ornementation :
Oxalis cernua, à fleurs jaunes et oxalis debilis à fleurs roses pourpre en ombelles se répandant par petites bulbilles produites à la base des bulbes mères et très envahissantes.
Autres espèces du genre :
11 en Europe
3 en France
2 en Belgique : oxalis corniculata à fleurs jaunes. Toutes ces espèces se caractérisent par leur saveur acide.
Confusions possibles : avec les trèfles mais leurs feuilles ne sont pas acides et leurs fleurs sont très différentes.
Utilisations alimentaires :
Les feuilles à l’acidité caractéristique sont agréables à mâcher telles quelles pour apaiser la soif et font de bonnes additions aux salades en quantités modérées. On peut les faire macérer dans de l’eau pour en préparer une sorte de limonade. 
Les fleurs décorent joliment les salades et les jeunes fruits tendres et acides peuvent aussi être utilisés.
Composition : la plante est riche en acide oxalique et en sels : oxalate de calcium et de potassium.
Propriétés médicinales : en quantités modérées, la plante est rafraîchissante et dépurative.

Toxicité : à forte dose, les oxalates contenus dans la plante se montrent irritants et peuvent provoquer des troubles rénaux (pierres aux reins) et digestifs. Arthritiques, rhumatisants et lithiasiques éviteront de consommer les oxalis.
Récolte : les feuilles : de mars à septembre
               Les fleurs : d’avril à septembre
               Les jeunes fruits : de mai à juillet.

Quelques recettes se trouvent à la page " Les recettes de marraine Bobette : l'oxalis"

Bon appétit et à bientôt. La prochaine plante sera un arbre : le merisier.
Bonne saint Nicolas, Saint Eloi, Sainte Barbe…
Les nèfles sont transformées en purée, pâtes de fruits très goutteuses ;
Les prunelles sont dans les bocaux ou attendent d’être transformées en compote, confiture ou macèrent dans la saumure.
Les grattes cul attendent aussi leurs transformations… L’hiver s’installe doucement mais les projets pour l’année qui arrive mûrissent bien et prennent forme lentement mais sûrement.
A très bientôt.
Encore une précision : la nouvelle adresse mail : 
guiot.b@hotmail.com