!

mardi 12 mai 2020

BALADE VIRTUELLE EN MAI.

Cette semaine je vous propose un petit jeu.
Jai eu la chance de pouvoir faire une belle petite promenade, malheureusement en solitaire, lors d’une belle journée de ce printemps confiné.


Voici quelques photos de paysages et de petits chemins qui dégagent d'agréables senteurs de printemps !
Les couleurs et la lumière sont très douces et si vous fermez les yeux, vous vous promenez dans un vrai coin de paradis ...





Vous trouvez aussi ci-dessous des photos de diverses plantes et 10 définitions.
Le jeu consiste à retrouver le nom de la plante qui correspond à la bonne définition et de relier la réponse à la photo correspondante.

Attention, pour corser un peu le jeu, il y a plus de photos que de définitions.

  1. J'appartiens à la famille des brassicacées et au froissement, je dégage une légère senteur d'ail. Mes feuilles très jeunes ressemblent aux feuilles de lierre terrestre mais au fur et à mesure de ma croissance, elles ressemblent aux feuilles de lamier. Mes petites fleurs blanches à 4 pétales forment un petit bouquet au sommet de la tige. Je suis ...................... et ma photo correspond au numéro ...


  1. Aïe, je pique ! Je suis un arbuste et mon nom botanique est « cratægus », du grec « krataigos », très résistant, ce qui qualifie mon bois. Je forme des haies vives avec d'autres arbustes épineux. Mes fleurs éclosent actuellement et vous pouvez en faire une infusion très efficace pour le cœur car je suis cardiotonique. Mes fruits, les cenelles, possèdent aussi les mêmes propriétés. Je suis .................... et ma photo correspond au numéro ...

  1. Pas touche car je suis toxique !
Très facile à identifier avec mes 4 feuilles verticillées à la moitié de la tige et ma fleur solitaire. Je pousse souvent en touffes et j'aime les lieux ombragés humides. Mon nom évoque la capitale de la France. Je suis .......................... et ma photo correspond au numéro ...

  1. La saison de mes fruits débute. J'ai de nombreuses variétés cultivées, avec des fruits plus gros mais ma saveur est unique ! Mes fleurs blanches dépassent à peine de mes feuilles trifoliées et la cueillette de mes fruits demandent temps et patience, mais tartes et confitures sont un délice ! Je suis .............................. et ma photo correspond au numéro ...

  1. Voici un arbre intelligent : il a l'art de tirer le meilleur parti de conditions de vie considérées comme mauvaises ou pauvres... Prenons en de la graine ! Ses feuilles se composent de 5 à 7 paires de folioles dentés et ses fleurs blanches forment des corymbes superbes et délicatement parfumés. Ses fruits rouge vif sont délicieux et très riches en vitamine C. Ils régalent humains et oiseaux. Je suis ......................... et ma photo correspond au numéro ...

  1. Très facile : si je vous dis « dent de lion » vous me reconnaissez ? Tout est comestible chez moi : racine, feuilles et fleurs. Mes graines se dispersent d'un léger souffle de vent et s'envolent comme de petits parachutes. Je suis ............................ et ma photo correspond au numéro ...

  1. Ma racine pivotante et vigoureuse est excellente à déguster mais munissez-vous d'une bonne bêche pour me déterrer. Mes feuilles sont grandes et légèrement poilues. Mes fruits sont munis de crochets : si un petit mammifère passe près de moi, mon fruit s'accroche dans ses poils et, après une petite balade, il tombe sur le sol et assure ma reproduction. Je suis ............................. et ma photo correspond au numéro ...

  1. En phytothérapie, c'est mon rhizome qui est utilisé mais je suis une plante toxique car je contiens beaucoup de saponines et de l'oxalate de chaux. Je pousse souvent en touffes et sur ma tige légèrement arquée une grappe de fleurs blanches bordées de vert s'accroche dans l'aisselle de chacune de mes feuilles alternes. Je suis ............................... et ma photo correspond au numéro ...

  1. J'ai comme nom vulgaire « le pas d'âne ». Ma fleur est un joli capitule jaune solitaire porté par une tige à écailles. Mes feuilles apparaissent après mes fleurs ; elles sont toutes basales, blanc farineux au revers et sont comestibles. J'apprécie les lieux humides, les lisières de forêts. Je suis ................................. et ma photo correspond au numéro ....

  1. Mes feuilles s'appellent « frondes » et mon pétiole est garni d'écailles ou de poils. Je suis très commune et indicatrice de l'acidité du sol. Lorsque mes feuilles enroulées en crosse apparaissent à la mi-avril, je suis comestible à condition de me blanchir au moins 2 fois dans de l'eau bouillante salée. Je me déguste alors comme les asperges vertes. Mes frondes forment une excellente litière pour poules et lapin car j'ai un pouvoir insecticide. Je suis ................................ et ma photo correspond au numéro ...

Avez-vous identifié ces 10 plantes ? Reconnaissez-vous les plantes des autres photos ?
En cas de doute, vous pouvez retourner vers le blog pour vérifier car toutes ont été décrites !
Vous pouvez m'envoyer vos réponses mais elles seront notées dans le prochain article qui décrira le chèvrefeuille.
















Vous avez pris le temps de vous amuser un peu ? Super ! Si ça vous a plu, dites-le et je recommencerai sous une autre forme peut-être et si vous avez des idées, vous pouvez m'en faire part et j'essaierai de les exploiter. A très bientôt pour d'autres découvertes.


mardi 5 mai 2020

LE BOUILLON BLANC


LE BOUILLON BLANC ou MOLENE
                                                                  Verbascum thapsus
                                                                  Famille : scrofulariacées
                                                                  Noms communs : cierge de Notre Dame, herbe de Saint Fiacre, fleur de grand chandelier, queue de loup, oreille de Saint Cloud, bonhomme, blanc-de-mai.

Description : plante bisannuelle atteignant 1,50 m à 2 m de hauteur, douce, à poils laineux, blanc grisâtre.


Tige : unique, dressée.
Feuilles : grandes, épaisses, blanchâtres, cotonneuses et crénelées. Feuilles basales elliptiques à oblongues, émoussées, dentées ou entières, à pétiole étroit ailé, feuilles supérieures plus petites à la base, leur base atteignant presque la feuille précédente.
Fleurs : jaunes pâles, 12 à 35 mm, en épis dense laineux, parfois ramifiés à la base, 5 étamines avec des poils blancs sur les filets, les antérieures sont glabres ou presque.
Floraison : juin à novembre.
Habitat : haies, terrains vagues, broussailles, bord des routes, prés rocailleux, sur sol calcaire ou graveleux, rocailleux, sec.
Récolte : les fleurs en juillet, août. Les feuilles, un peu avant la floraison.
Culture : cultivé fréquemment dans les jardins, peu exigeant sur la nature du sol, aime les endroits ensoleillés.
Principaux caractères d'identification : plante laineuse, grisâtre en forme de cierge.
Autres espèces du genre en Europe : plus de 250 espèces et nombreux hybrides. Nombreuses espèces des régions méditerranéennes. 6 espèces en Belgique.
Composition : caroténoïde dans les fleurs, feuilles et fleurs riches en mucilages et tanins. Elles fabriquent également des flavonoïdes : espéridoside, verbascocide, iridoïdes ou hétérosides et des saponocides, elles contiennent huile essentielle, mucilage, matière colorante, sucre, acides gras libres.
Propriétés médicinales : béchique, pectoral, émollient, diurétique, sudorifique, légèrement narcotique.
Toxicité : les saponosides peuvent être toxiques ; il est important de bien respecter les quantités indiquées pour réaliser les recettes.
Utilisations : le bouillon blanc s'emploie surtout sous forme de spécialités pharmaceutiques, en allothérapie et sous forme d'infusé en tisane. Il combat le rhume opiniâtre et provoque la miction, calme les douleurs intestinales en agissant comme émollient.

Outre les utilisations de plantes qui guérissent, je ne connais pas de recette alimentaire mais l'utilisation de cette plante peut être utile pour prévenir les problèmes respiratoires (toux, maux de gorge). 
Ne pas dépasser les doses indiquées car la plante contient des saponosides.

Je n'ai pas trouvé de vraie recette de cuisine par contre le bouillon blanc se prête bien aux tisanes et infusions. (dans le chapitre POUR AMELIORER LA RESPIRATION.)


LA PROCHAINE PARUTION, nous repartons pour une sortie virtuelle : nous redécouvrirons une quinzaine de plantes mais je cogite encore pour imaginer la façon de vous présenter tout ça. C'est une manière de m'occuper durant ce confinement, de faire fonctionner l'imagination et de maintenir les connaissances.

A très bientôt donc et courage à vous tous.

Les réponses de notre petit jeu de l'article précédent :  
1. L'ortie
2.La consoude
3.Le pétasite
4.Le prunellier
5.Le gratteron.

Ouf, tout le monde avait reconnu !
A très bientôt pour un autre petit jeu !