!

mardi 28 juin 2022

LE CALAMENT NEPETA

 LE CALAMENT NEPETA.  Calamintha nepeta

                                                Famille : lamiacées


Description : plante herbacée vivace de 40-80 cm, à port de menthe, très fortement odorante.




Tiges : couchées puis redressées, rameuses, quadrangulaires, velues.

Feuilles : petites, (1,2 cm de long), opposées, courtement pétiolées, largement ovales, denticulées, velues, vert grisâtre.

Fleurs : assez petites, bilabiées, de couleur lilas-violacé, réunies en faux verticilles courtement pédonculés, nombreux et rapprochés.

Floraison : juillet-octobre.

Fruits : formés de 4 petits akènes.

Partie souterraine : courte tige souterraine.

Principaux caractères d'identification : aspect de menthe, habitat (lieux secs et pierreux), feuilles opposées, odeur forte et particulière.

Autres espèces du genre en Europe : 3 en France et en Suisse, 1 en Belgique. Tous les calaments sont agréablement odorants.

Confusions possibles : avec les autres calaments odorants, en particulier le calament faux-népéta (calamintha nepetoides) et le calamintha ascendens dont les feuilles sont plus grandes (2-4 cm) et plus longuement pétiolées. Avec le calament officinal (calamintha officinalis) et le calament à grandes fleurs appelé aussi thé d'Aubrac, (calamintha grandiflora), plantes des bois frais, les confusions sont à craindre.

Il serait possible de confondre les calaments avec d'autres lamiacées aromatiques, en particulier les menthes mais qui préfèrent les lieux humides et les népétas.

Toutes ces plantes peuvent être utilisées comme condiment ou tisanes.

Cueillette : feuilles et sommités fleuries, avril-octobre.

On peut récolter les tiges entières et ne garder que les feuilles et les inflorescences, les tiges elles-mêmes étant trop dures pour être utilisées.

Habitat : lieux secs et pierreux, Midi, Ouest et centre de la France, Suisse, sud de l'Europe.

Utilisations alimentaires : le calament népéta, à forte odeur mentholée, camphrée et rafraîchissante, est employé comme condiment en Corse et en Italie. On peut l'utiliser dans toutes sortes de plats, salés ou sucrés, que son goût de menthe à reflets sauvages rehaussera plaisamment. La plante entière peut s'utiliser.

Le calament à grandes fleurs, parfois nommé « thé d'Aubrac », possède une odeur délicieuse et peut aromatiser les desserts ou servir à préparer des infusions parfumées.

Composition : le calament contient une huile essentielle, parfois nommée « essence de fausse marjolaine ».

Propriétés médicinales : toute la plante est stimulante, stomachique, carminative et anti spasmodique.

Toxicité : l'infusion peut se montrer excitante et l'essence distillée provoque, à haute dose, des accidents nerveux.

Je vous propose quelques recettes en suivant ce lien.


µµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµ

 

Ce 21 juin, balade avec un petit groupe de dames que je remercie pour leur participation active.

Nous avons partagé un repas comprenant de nouvelles recettes :

En apéritif : 

Vin de mai et vin de feuilles de merisier ; toasts au pesto d'ail des ours, tapenade de noix verte, chutney de renouée et fleurs de pissenlit, tzatzíki à la menthe et fleurs de capucines (nouvelle recette) et salsa d'orties.

 

En entrée : pancakes à l’égopode (nouvelle recette)

 

En plat : poitrine de poulet en feuille de bardane

               sauce câpres d'ail des ours et raisins. (nouvelle recette)

 

En dessert : crème au lierre terrestre et aux framboises. (nouvelle recette)

 

Ce repas très convivial a surpris les papilles et si vous souhaitez cuisiner à votre tour, lors du prochain article, je vous transmets les recettes non encore notées sur le blog. (d'ici 15 jours)

Encore merci à toutes pour cette agréable journée.

µµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµµ

Que pensez-vous d'une prochaine date de balade ?

Je propose le dimanche 7 août.

               Lieu de rendez-vous : Hanzinelle, rue de la gare d'Oret, 47

               Heure : 14 h 30

                Inscription obligatoire par mail ou par téléphone : 

Attention, je ne peux recevoir que 20 personnes.


A bientôt.

Bonnes vacances à vous tous et du soleil plein les cœurs.


jeudi 16 juin 2022

Recettes de mai 2022

 Un tout grand merci aux participants de la balade de ce mois de mai : le temps est resté au sec durant toute la balade et nous avons observé une multitude de plantes. 

Dans le milieu humide, la floraison des iris jaunes (iris pseudacorus) appelés flambe d'eau est superbe et attire les regards ; ce n'est pas comestible (quoi que les graines aient été utilisées comme succédané de café) mais c'est très joli !

Une profusion de fleurs de sureau parfume le sentier et de multiples nuances de vert dessinent un paysage agréable et reposant.

La balade se poursuit sur le tracé de l'ancien chemin de fer (ligne Chatelineau-Givet, datant du milieu du 19è siècle) qui est un milieu plus sec où poussent cornouiller sanguin, renouée du Japon, ronces, églantiers, aubépine, origan, mélilot, plantain majeur et lancéolé, gaillets…beaucoup de plantes à mémoriser mais surtout, ne vous découragez pas : à force d'aller sur le terrain et d'observer, la mémoire arrive à fixer les noms des espèces et des familles de plantes.

Il est cependant important de ne cuisiner que les plantes que vous connaissez avec certitude !

Lors de la dégustation, en fonction des plantes de saison disponibles à la cueillette, quels furent les plats proposés ?

 

Fleurs de sureau : tarte pommes et fleurs de sureau

                               Fromage blanc miel et fleurs de sureau (déjà sur le blog)

                               Yaourt coquelicot sureau

                               Cordial de sureau (déjà sur le blog)

 

Lierre terrestre : crème anglaise au lierre terrestre

                              Jus de pommes au lierre terrestre

 

Berce : boulettes à la berce

 

Consoude : farcis de consoude

 

Origan : pâtes aux saveurs d'été

 

Aubépine : tarte aux pommes, aubépine et amandes (déjà sur le blog)

 

Orties : salsa d'orties

              Boisson pommes orties et gingembre

 

Les boissons alcoolisées proposées étaient : vin de mai (aspérule), vin de feuilles de cassis (voir groseillier) et vin de feuilles de merisier. Ces recettes sont déjà sur le blog !

 

Voici les nouvelles recettes que vous trouverez dans la rubrique : recettes de marraine Bobette, en choisissant la plante utilisée pour réaliser la recette.

Le prochain article abordera « le calament ».