!

Les recettes de marraine Bobette : le frêne

Quelques recettes :

Feuilles de frêne farcies. (6 pers.)

4 feuilles de frêne fraîches par boulette

1 tranche de pain rassis

Un peu de lait

2 œufs

1 oignon haché

200 g de chair à saucisse

1/4litre de bouillon de légumes

30 g de fromage râpé (comté ou emmenthal)

20 g de beurre

 

Tremper le pain dans le lait et l'essorer un peu.

Faire blanchir les feuilles de frêne dans 2 eaux différentes et égoutter.

Mélanger tous les autres ingrédients sauf la moitié du bouillon. Si la farce est trop liquide, ajouter un peu de farine.

Disposer les feuilles 4 par 4 en petits tapis serrés, répartir la farce dessus et refermer comme une bourse. Attacher à l'aide d'une petite ficelle.

Cuire les petites bourses 25 minutes à four chaud (180°) et les arroser avec le reste de bouillon. Parsemer de fromage râpé et de quelques noix de beurre.

A mi-cuisson, couvrir d'un papier alu.

Déguster avec des pommes de terre nature.

 

Salade sauvage. (4 à 6 pers.)

1 laitue

2 tomates

1 botte de cresson alénois

1 poignée de jeunes feuilles de frêne

1 vinaigrette

 

Laver les légumes et détacher les limbes des feuilles de frêne de leur pétiole.

Couper en morceaux grossiers et mélanger le tout. Assaisonner selon le goût.

La feuille de frêne est excellente tant par sa saveur que par ses propriétés thérapeutiques.

 

Frênette aux fleurs de sureau. (pour 10 litres de boisson)

 

100 g de feuilles de frêne sèches

200 g de fleurs de sureau fraîches

2 c à s de grains de chicorée

2 citrons bio

800 g de sucre roux

2 pincées de levure de bière fraîche

10 litres d'eau de source (eau non chlorée)

 

Faire infuser les feuilles de frêne et la chicorée 10 minutes dans l'eau bouillante et couvrir la marmite.

Laisser refroidir puis ajouter les fleurs de sureau. Laisser reposer le tout 12 heures. Filtrer puis ajouter le sucre et brasser jusqu'à dissolution complète.

Ajouter la levure délayée dans un peu d'eau tiède.

Ajouter les citrons coupés en rondelles et laisser reposer 8 à 10 jours.

Filtrer et mettre en bouteilles.

Cette préparation peut se boire sans attendre.

 

Frênette au cassis. (pour 10 litres de boisson)

 

60 g de feuilles de frêne

60 g  de feuilles de cassis

2 c à s de chicorée en grains

300 g de sucre roux

200 g de miel

2 pincées de levure fraîche

10 cl de vinaigre de cidre

 

Faire infuser les feuilles et la chicorée dans 2 litres d'eau bouillante durant 12 heures.

Faire fondre sucre et miel dans 2 litres d'eau chaude puis mélanger les deux préparations.

Diluer la levure à l'eau tiède, l'ajouter au mélange ainsi que le vinaigre.

Compléter avec 5 litres d'eau et couvrir d'un linge.

Laisser macérer 1 semaine dans 1 endroit frais. (Attention aux périodes orageuses qui sont défavorables car une fermentation trop importante peut rendre la préparation imbuvable !).

Filtrer et mettre en bouteilles.

Le mélange frêne-cassis est excellent car leurs actions se renforcent pour soigner les affections rhumatismales et arthritiques.

 

Frênette vraie.

 

2 kg de feuilles de frêne couvertes de manne**

20 litres d'eau non chlorée

 

Récolter les feuilles couvertes de manne et les mettre dans une jarre en grès ou un tonneau sans couvercle (une ouverture large permettra d'extraire les feuilles plus aisément après réalisation)

Tasser les feuilles et couvrir d'eau à 40°. Recouvrir d'un linge fin et propre (étamine par exemple)

Après 24 heures, brasser la préparation et renouveler l'opération le lendemain afin de faciliter la dissolution de la manne.

Laisser fermenter 5 à 6 jours à environ 22° puis 10 jours à une température inférieure.

Filtrer et mettre en bouteilles à muselet.

 

** Les feuilles recouvertes de manne, à quoi cela correspond-il ?

Il semblerait que ce soit le miellat produit par les pucerons et présents sur le feuillage de l'arbre qui ait été employé. Les Anciens ne tarissaient pas d'éloges sur les supposées vertus notamment dépuratives de ce soda primitif surnommé « boisson des centenaires ». Presque tous les frênes fournissent de la manne mais on ne la récolte en abondance que dans les régions au climat chaud telles l'Italie, la Sicile, la Calabre et plus particulièrement sur les arbres adaptés à ces climats. Il s'agit du frêne à feuilles rondes (fr. rotundifolia) et du frêne à manne (fr. ornus) et sur une variété du frêne excelsior.


       Apéritif frênette.

        250  g de feuilles de frêne fraîches
5 litres d’eau
 ¼ l de jus de citron
1 kg de sucre
42 g de levure de boulanger
50 g de racines de pissenlit torréfiées et caramélisées ;

Porter à ébullition l’eau et les feuilles de frêne. Laisser refroidir puis filtrer.
Mélanger le jus de citron, le sucre, la levure et les racines de pissenlit et ajouter le tout à l’eau filtrée.
Laisser fermenter pendant 2 semaines, récipient couvert d’une étamine, puis filtrer.
Laisser reposer 2 mois dans un récipient fermé hermétiquement.
Mettre en bouteille et déguster après 4 à 6 semaines de cave

Frênette

50 g de feuilles sèches
        1.5   kg de sucre
25 g de chicorée en grains
25 g d’acide tartrique
30 g de levure de boulanger
20 l d’eau ;

Faire infuser les feuilles dans 1 litre d’eau bouillante pendant 30 à 40 minutes. Filtrer.
Préparer une décoction très concentrée de chicorée dans ½ litre d’eau. Filtrer puis y diluer l’acide tartrique.
Faire un sirop avec le sucre dilué dans 2 litres d’eau et verser tous les mélanges dans une dame jeanne, y compris le reste des 20 litres d’eau.
Ajouter alors la levure dissoute dans un peu d’eau tiède et couvrir le récipient d’une étamine ou d’un barboteur.
Laisser macérer 10 jours en remuant de temps en temps.
Soutirer (entre 1015 et 1020 au densimètre) et mettre en bouteilles avec un muselet.
Stocker en cave fraîche et attendre 20 à 30 jours avant de déguster bien frais.
 
Thé des centenaires.
Feuilles séchées de frêne
Feuilles séchées de cassis
Miel
Mélanger 1 volume de feuilles de cassis séchées et 5 volumes de feuilles de frêne séchées également.
Conserver dans un sac en toile ou en papier kraft, dans un endroit sain.
Faire infuser une poignée de mélange dans ½ litre d’eau bouillante durant ¼ heure. Filtrer et sucrer avec un peu de miel.
Cette boisson est un très bon dépuratif ; elle permet de nettoyer le sang de ses toxines.
Chaude en hiver ou glacée en été, cette boisson s’adapte à toutes les situations et permet d’éviter quantité de petits maux quotidiens. 

Si vous souhaitez l’une ou l’autre recette, n’hésitez pas à m’en faire la demande via mon adresse mail et c’est avec grand plaisir que j’y répondrai.

Aucun commentaire: